La Boukle

Artiste peintre autodidacte, cela fait maintenant 28 ans qu’il pratique son art avec comme média favori l’aérosol. Durant plusieurs années, il s’est baladé dans les friches à la recherche du mur le plus marqué et parlant de l’histoire d’une économie industrielle pour y apposer sa trace. En côtoyant d’autres initiés, un collectif a vu le jour. La passion qu’ils avaient en commun leur a permis de voyager à travers la France et de temps en temps, passer les frontières.

2005, premier tournant avec la réalisation d’un ouvrage en autoproduction avec le photographe Frédéric Grimaud. Les sujets étaient la vision macro et texturée du photographe dans ces lieux tout en arrivant à associer les productions du collectif et une présentation plus poussée de ses travaux.

2006, sortie officielle de l’ouvrage La Mauvaise Herbe Urbaine lui permettant de laisser une trace artistique de tous ces lieux abandonnés sur papier glacé.

Il pratique toujours la peinture à l’aérosol mais d’autres médias sont venus compléter sa palette tels que l’acrylique ou le bois qui lui servent à décliner des créations beaucoup plus personnelles et intimes, l’ouvrant ainsi à de nouvelles perspectives.

Voici le seul résultat

Voici le seul résultat