RNST

Un jeune garçon qui lève un poing rageur

Né en 1972, street acteur, artiste et sérigraffichiste, adepte des cultures alternatives, RNST explore et s’amuse avec l’art urbain sous diverses formes : graffiti, affiches, collages, pochoirs. Il investit réellement la rue avec la sérigraphie (affichage) et le pochoir.

RNST | Fresque | Le Mans | 2016
RNST | Fresque | Le Mans | 2016

RNST a eu plusieurs identitées. C’est d’abord GEST, son premier nom de graffeur avant de se faire arrêter par la police. Puis Ernest, à ne pas confondre avec l’autre artiste Ernest-Pignon Ernest dont il admire le travail. Son nom de scène « très vieille France » et quelque peu « décalé », RNST l’a choisi pour faire un pied de nez à la tendance des noms américains de l’époque, pour marquer les esprits et aussi, un peu, en hommage à Ernesto Che Guevara.

Alors que RNST débute ses toutes premières expérimentations sur toile, dans les années 1990, l’artiste s’empare des rues avec son ami Cynik afin d’y exprimer un art engagé. RNST pratique alors toutes sortes de techniques : graffiti, affiches, collages et pochoirs.

Influencé par le rock, son style artistique est un mélange de provocation et de romantisme. Pour créer ses œuvres, l’artiste RNST s’inspire de l’actualité. Aux premiers coups d’oeil, ses œuvres donnent l’impression que les éléments ne sont pas connectés entre eux, pourtant l’artiste choisit minutieusement le mariage des symboles afin de créer une réelle critique construite.

RNST, l’artiste masqué

RNST | Street art | Dijon | 2018
RNST | Street art | Dijon | 2018

Cependant, l’artiste urbain RNST ne veut pas nous en donner la clé et laisse le spectateur s’interroger afin qu’il parvienne à une interprétation qui lui sera propre.
Dans ce sens, le support est tout à fait approprié puisque ses œuvres ne lui appartiennent plus et sont la propriété de la communauté.

Dans les années 2000, RNST s’éloigne de la rue pour mieux la réinvestir à partir de 2009. En parallèle, l’artiste réalise également ses œuvres sur toile ou sur des supports de récupération.

L’atelier de RNST est un laboratoire dans lequel il mélange les recettes, les couleurs et les genres. Le discours et l’œuvre de RNST sont imprégnés de deux constantes : provoc et romantisme. D’influences multiples, amateur de supports en tous genres et surtout de récupération, son travail de création est un lien direct entre la rue et l’atelier. L’actualité et l’espace public ne doivent pas nous échapper, c’est bien là que l’artiste vient se positionner. RNST envisage ses créations comme de véritables passerelles entre le monde et son univers intime afin de poser question, de déranger et d’interroger.

La force de l’art de RNST ? Une implication technique très importante. Il maîtrise le collage, le pochoir, la sérigraphie, la peinture et le graffiti. À coups de décomposition et de recomposition, cette pluridisciplinarité garantit un visuel puissant, avec des couleurs solides qui viennent remplacer le trait. Un résultat parfois violent, mais tellement poétique.

RNST sur le web : www.rnst.fr
RNST sur Instagram : www.instagram.com/rnst_art
RNST sur Facebook : www.facebook.com/rnstrnst

Voici le seul résultat

Voici le seul résultat